Le travail du verre : un art très ancien

Il est impossible de venir à Venise sans visiter Murano, l’île du verre, célèbre dans tout le monde pour ses fabriques et l’excellent travail des maîtres verriers.

Il est impossible de venir à Venise sans visiter Murano, l’île du verre, célèbre dans tout le monde pour ses fabriques et l’excellent travail des maîtres verriers. Avec habilité ils mélangent diverses matières premières dont le sable, le silicium et le sodium et ils les fondent dans des fours à très haute température. Puis ils leur donnent la forme et les couleurs selon des techniques et des secrets transmis depuis des siècles tandis que leur imagination complète le travail.

De Venise à Murano 

À la fin du 13ème siècle la Sérénissime décidait de transférer toutes les verreries qui se trouvaient à Venise, sur l’île de Murano pour protéger cet art et prévenir que les maîtres verriers expatriassent. Le travail du verre était en effet encore inconnu en Europe et il devait rester secret. Mais il y avait aussi une autre raison : les bâtiments à Venise étaient tous en bois donc le risque d’incendie était vraiment très haut.

Au fil des siècles les techniques de travail du verre ont changé et à Murano on produisait objets d’usage courant et bibelots à exposer. L’imagination des maîtres verriers a atteint son apogée pendant le 16ème siècle et puis pendant le 18ème siècle quand Giuseppe Briati a créé ses grandioses lustres fleuris et raffinés miroirs en argent décorés avec fleurs et feuilles.

La création d’un chef d’œuvre 

Le verre de Murano était tant renommé à la fin du 16ème siècle que les maîtres verriers étaient appelés à travailler aussi à l’étranger, surtout en Espagne, en Hollande, en Angleterre et en Allemagne et ils ont transféré hors de leur petite île leur grand savoir-faire. 

Aujourd’hui il est possible d’admirer les maîtres verriers au travail dans l’une des nombreuses fabriques de Murano. Avec leurs outils ils modèlent lentement cette masse de matière incandescent qui devient progressivement un chef d’œuvre transparent et luisant.

Le verre de Murano dans le monde entier

Ces objets sont encore exposés dans les résidences royales, les grands théâtres et les musées internationaux comme le Corning Museum of Glass de New York. Même l’architecte américain Frank Lloyd Wright était fasciné par le verre et il a acheté beaucoup d’objets en verre fabriqués par l’architecte Carlo Scarpa quand il travaillait dans la verrerie Venini à Murano. Des fragments de verre ont été appliqués aussi sur les toiles de Lucio Fontana qui les a créés dans les années cinquante.

Entre le 18ème et le 19ème siècle l’art du verre était l’objet d’expérimentes artistiques en style Art Nouveau comme les célèbres verres à pied en forme de spirale fabriqués par Giuseppe Barovier et exposés dans la première Biennale d’Art de Venise en 1895.

Favoris

Browser upgrade Recommended
Our website has detected that you are using an outdated browser that will prevent you from accessing certain features.
Use the links below to upgrade your existing browser.
0 Le panier
Ajouter tous les produits retournés au panier Renversé