Les Vénitiens sans barbe : les mystères du “Ponte dei Assassini” (français : Pont des Assassins)

Saviez-vous pourquoi les Vénitiens ne pouvaient pas porter la barbe? ...

Saviez-vous pourquoi les Vénitiens ne pouvaient pas porter la barbe? Le gouvernement en ce temps-là avait décidé d’abolir les barbes touffues à cause des tristement célèbres assassins du pont!

Une barbe touffue rend les personnes moins reconnaissables car elle permette de se camoufler et de cacher leur visage! C'est pour ça que les délinquants de la ville profitaient de cette caractéristique et souvent ils se laissait pousser la barbe pour agir sans être derangés.

Une loi établi que les hommes ne pouvaient pas porter la barbe touffue pendant la journée et aussi la nuit et en effet ce règlement du 1128 avait contribué à réduire le niveau de criminalité. Mais vous imaginez! Quelques criminels portaient même la barbe postiche pour tuer leurs ennemis politiques ou simplement des malheureux! Avec les temps cette habitude s’est perdue pour n’attirer pas l’attention et elle a favori le travail de la justice.


Une petite parenthèse sur le nom du pont

 

Avant d’entrer dans le sujet, nous voudrions vous expliquer pourquoi le “Ponte dei Assassini” porte ce nom.

 

Le motif est clair. Ce pont était l’un des plus obscures et inquiétants de Venise et il était fréquenté par des criminels qui commettaient des crimes terribles. Dans un endroit sombré comme celui-ci, il était facile commettre un meurtre sans être découverts. Malheureusement à l'epoque il fallait passer pour cette rue pour arriver à la Place Saint-Marc

 

Aujourd’hui le “Pont dei Assassini » n’existe plus mais il évoque des images suggestives qui font part de l'histoire de Venise et aussi du folklore local. Il a eu une grande importance même sur la législation de la ville car le Majeur Conseil a dû prendre des mesures pour protéger les citoyens.

 

Certainement pour les amanteurs du frisson du danger le « Ponte dei Assassini » est sans doute l’un des places les plus pittoresques de Venise!


L’illumination du pont

 

Suivant une autre loi du même période le Majeure Conseil avait établi que le pont devait être illuminé après le couche de soleil par des “cesendeli”, des cierges situés dans les points stratégiques de la rue. À coté on mettait aussi des icônes sacrées comme mesure de protection.

 

Cet endroit était dangereux parce qu’il n’était pas bien illuminé mas ces cierges ont contribué à le rendre plus sûr. Les curés se souciaient de placer les cierges sur le pont et avec les temps les personnes ont commencé à passer pour cet endroit de la ville avec un cierge en main.

 

Les nobles marchaient accompagnées d’un serveur ou d’un guide expert comme « garde du corps ». Au fil des années le « Ponte dei Assassini » a perdu sa réputation mauvaise et il est devenu la rue que nous connaissons. Toutefois les touristes aiment ces histoires parce qu’elles donnent un soupçon de mystère à l’endroit où ils passent leurs vacances !

 

Hôtel San Giorgio : à quelques pas de la rue des mystères


Cette rue, nous le rappelons, se trouve à côté de la rue Rio terà della Mandola, où notre hôtel est situé. Normalement les touristes qui viennent à l’Hôtel San Giorgio désirent s’informer sur les anecdotes reliées au passé de cet endroit !

 

Aujourd’hui la partie de la ville comprise entre Campo Manin et le théâtre La Fenice est sûre car il n’y a plus des criminels qui la rendent très dangereuse. Cependant elle a gardé son ancien charme : souvent il suffit d’écouter des histoires pour se laisser transporter dans une atmosphère du passé.

Favoris

Browser upgrade Recommended
Our website has detected that you are using an outdated browser that will prevent you from accessing certain features.
Use the links below to upgrade your existing browser.
0 Le panier
Ajouter tous les produits retournés au panier Renversé